Sonia Darthou

  • Le monde des mythes révèle une pensée intimement articulée au quotidien. Omniprésents à Athènes, ils surgissent dans tous les espaces du paysage grec pour construire le passé comme le présent politique. Grâce à la mythologie, les Athéniens s'ancrent et se réinventent en permanence. Au banquet, les vases à boire circulent entre les buveurs, entrainant une cohorte d'images qui voyage de main en main. Sur les décrets de l'Assemblée du peuple, c'est Athéna qui, en image, fait écho au texte des hommes. Sur la porte de la maison, le père accroche, à la naissance de son fils, une couronne d'olivier, qui inscrit le nouveau-né dans la communauté de ses frères athéniens. Au théâtre et au tribunal, les mythes dramatisent la condition humaine face aux citoyens assemblés. Quant aux pièces de monnaie athéniennes, frappées de l'effigie d'Athéna et de ses symboles, elles véhiculent parfaitement combien il est difficile de tracer une frontière entre mythe et politique.

    C'est tout le propos de l'auteur, qui a choisi de retracer une histoire d'Athènes entre mythe et politique, en racontant les discours et les images qui contribuent à façonner les grands enjeux de la cité.

  • Vous trouvez que la statuaire, la céramique ou la mosaïque antiques sont splendides, mais vous ne savez pas toujours ce qu'elles représentent ? Au musée, vous aimeriez percer certaines énigmes des tableaux inspirés de l'antique ? Vous aimeriez lire Homère ou Sophocle, mais vous avez peur de ne pas saisir leur langage symbolique ? Vous connaissez les grandes légendes de la mythologie, mais vous n'en comprenez pas toujours le sens caché ? Vous vous apprêtez à visiter des ruines antiques, mais vous avez peur de passer à côté de leur signification ?
    Munissez-vous de ce guide : il vous permettra de savoir à quoi sert un caducée ; ce qu'il faut comprendre si, dans un mythe, vous croisez un aigle, un cerf ou un dauphin ; quels sont les vertus ou les dangers du lierre, de la jacinthe, du lotus ou de la menthe ; quel rôle symbolique jouent une balance, un coffre ou une lampe à huile ; ce que nos ancêtres voyaient dans la Lune, la Voie lactée ou au détour d'un labyrinthe...

  • Méduser son ennemi, traiter son adversaire de barbare, faire résonner sa voix
    pour en percevoir l'écho, toucher le pactole, ouvrir la boîte de Pandore, être
    pris de panique, se perdre dans un dédale, être sous l'emprise d'un
    pygmalion... ces mots et ces expressions ont une mémoire et une histoire. Une
    histoire qui trouve son ancrage et sons sens dans la civilisation antique. Les
    mots nous invitent souvent, en effet, à plonger dans le passé et dans la
    mythologie où se révèle alors leur sens premier. Car Méduse, Echo, Dédale, Pan,
    Pygmalion, Pandora étaient des figures mythiques avant d'être des mots. Et, au
    niveau politique aussi, le miroir de la cité antique s'avère éclairant pour
    nous faire toucher l'essence même des termes « dictateur », « prolétaire »,
    « provocation » ou « barbare », dont l'usage aujourd'hui atténue ou
    instrumentalise souvent le sens. En découvrant l'histoire des mots, on pourra
    approcher le sens profond de notre vocabulaire. En les suivant à travers les
    siècles, on revivra à travers eux les grandes mutations politiques, culturelles
    et religieuses de l'histoire. Car, sans nous en rendre compte, que l'on soit
    nostalgique ou stoïque, provocateur ou enthousiaste, nous faisons appel à
    l'Antiquité et, grâce à la langue, tissons des ponts entre les siècles. Ce
    livre est donc une invitation au voyage dans la mémoire des mots. Docteur
    d'Histoire ancienne à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, Sonia Darthou est
    enseignante d'Histoire ancienne et d'Histoire de l'art.

  • Découvrez Les dieux de l'olympe - Les mythes dans la cité, le livre de Sonia Darthou. Polythéistes, les Grecs ne reconnaissaient pas la prééminence d'un dieu unique et créateur, mais croyaient aux pouvoirs d'une kyrielle de divinités. Douze d'entre elles, les Olympiens, avaient une place à part dans le panthéon grec : Zeus, Poséidon, Apollon, Dionysos, Hermès et Hadès, pour les dieux ; Héra, Aphrodite, Athéna, Déméter, Artémis et Hestia, pour les déesses. Construit autour de leurs portraits, cet ouvrage raconte les mythes qui leur sont attachés en déclinant leurs naissances, querelles, amours et vengeances. Ainsi découvrons-nous le puissant Zeus, le foudre à la main, faire retentir ses décisions et dispenser la victoire, la belle Aphrodite, naissant de l'écume de la mer pour inonder de désir le coeur des hommes et des dieux, ou la chasseresse Artémis, protégeant les jeunes filles au sortir de l'enfance. Car la mythologie ne saurait se réduire à de romanesques portraits de dieux, enfermés dans une image de séducteurs licencieux, irascibles et capricieux, ou caricaturés dans la personnification d'éléments naturels violents comme le tonnerre et les tempêtes. Elle est à la fois le reflet et l'incarnation de la civilisation grecque. C'est pourquoi, à travers l'explication des rites et en décryptant les mythes, Sonia Darthou nous invite à réintroduire les dieux de l'Olympe dans la cité pour mieux entendre la voix des hommes.

empty